United States Army Air Forces & Royal Air Force

Collections, historiques et recherches sur l'USAAF et la RAF
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La station radar de la " plaine ".

Aller en bas 
AuteurMessage
dom6530

avatar

Messages : 845
Date d'inscription : 02/01/2016
Age : 52
Localisation : NEVERS

MessageSujet: La station radar de la " plaine ".   Jeu 15 Mar - 16:54

Bonjour à tous,

je voudrais vous parlé d'une ancienne station radar Allemande "Himmelbett".

De la commune de Saint Eloi où j'habite, elle se trouve à environ 10 kilomètres (cercle rouge).
C'est une information qui m'a été donné il y a quelques temps par un randonneur.




Je me suis demandé si cette station de détection avait été opérationnelle, ce n'est que récemment que j'ai eu la confirmation grâce au témoignage de Monsieur Gilberti qui fit sa carrière dans la détection et le guidage des avions militaire dans les années cinquante.
Il se rappel avoir jouer après le conflit avec des bandelettes d'aluminium parsemées au milieu des champs prés de cette zone militaire, les fameuse "window" utilisé par les alliés pour brouillés les ondes radio des radars.


Une ouvrière découpe des bandelettes d'aluminium destinées à leurrer les radars allemands.

En faisant quelques recherches sur cette méthode de brouillage, j'apprends qu'en 1937, des chercheurs Britanniques découvrent sur un radar l'effet d'une bande métallique coupée à la moitié de sa longueur d'onde d'émission. Ces Anglais !!  toujours une longueur d'avance !!

En 1941 ils mettent en place une première technique opérationnelle.
Au début, ces bandes métalliques sont en cuivre puis, elles sont rapidement remplacées par l'aluminium ( même effet pour un coût de revient nettement inférieure ).

De leur côté, les chercheurs Américains suivent les développements Anglais et calcule les dimensions de ces bandelettes rectangulaires pour optimiser les résultats.
Ces tests sont effectués en collaboration avec l'Angleterre et c'est au cours d'une conversation que deux chercheurs Anglais décident de choisir un objets de la pièce où ils se trouvent pour donner un nom de code pour ces bandelettes métalliques : Window devient donc le terme Anglais pour désigner ces leurres électromagnétiques.
Quand au Américains c'est le mot Chaff qui sera choisi.

Les Allemands ne sont pas en reste, car de leurs côté sans aucuns liens avec les avancées alliés, les scientifiques allemands font la même découverte.
Informé de ces avancées Göring interdit son emploi peur que les Britanniques ne s'en emparent !!

C'est en juillet 1943 que Winston Churchill désireux d'intensifier les raids aériens contre l'Allemagne, donne l'autorisation d'utiliser ces bandelettes par le message codé " Open the Window " .

Les objectifs initiaux sont les radars de guidage que les Allemands emploient dans leur défense aérienne de nuit.
Les radars "Würzburg "employés pour la conduite de tir des canons anti-aériens, les "Würzburg-Riese" pour les interceptions guidées du sol et plus tard contre les radars de surveillance lointaine "Freya" qui émettent à des fréquences différentes des Würzburg.


Radar "Würzburg D "conçu initialement pour l'artillerie de DCA ce matériel permit d'équiper les " Himmelbett " .
Les Anglais réussirent à en capturer un exemplaire à Bruneval en 1942 et en connaître à fond les caractéristiques.


Conçu par la société Telefunken, le radar "Würzburg-Riese" est identifiable à son antenne parabolique de 7, 43 mètres de diamètre. Produit à plus de 1500 exemplaires dans cette version, il représente un incontestable succès tant technique qu'industriel. Dépassant les capacités à l'usine de la société Telefunken, celle-ci en confia la réalisation à l'usine de construction Zeppelin. En utilisant des techniques aéronautiques, le système équilibre les 11 tonnes de l'antenne métallique avec la grande cabine qui loge équipements et opérateurs. Un des derniers exemplaires de ce système est présenté au musée du radar à Douvres la Délivrande en Normandie (photos ci-contre).



Le radar "Freya".
Cet équipement joua un rôle primordial dans la défense aérienne allemande, de 1939 à 1943.  Cependant, Il présentait deux défauts : l'absence d'information d'altitude valable et la vulnérabilité aux contre-mesures.
Les ingénieurs allemands parviennent à augmenter significativement la portée de ces radars de veille, en empilant plusieurs antennes de Freya.

Dans le nuit du 24 au 25 juillet 1943, durant l'opération " Gomorra " contre Hambourg, les bombardiers du Bomber Command de la RAF larguent environ 90 millions de bandelettes. L'effet sur les défenses allemandes est dévastateur comme en témoigne les faibles pertes anglaise du raid : 12 bombardiers perdus soit 1.6 % au lieu des 6 % habituels ( soit 38 avions sauvés par ce moyen au prix dérisoire).
Lors du largage, chaque paquet se dissémine et produit un écho équivalent à un gros bombardier.
Des paquets de 2000 bandelettes attachés par un élastique sont embarqués dans les appareils ( environ 760g par paquet). Les équipages reçoivent la consigne de larguer ces paquets par un hublot modifié dans le fuselage de leur avion.


Opérateur radio d'un B-17 larguant à la main un paquet de "Chaff " par une fente spécialement aménagée .

Après cette opération, la RAF et l' USAAF emploient de manière systématique ces bandelettes métalliques comme en témoignent les statistique de la 8 th Air Force opérant en Angleterre : 32 tonnes en février 1944, 102 tonnes en mars et 288 en mai.

En 1944, pour tromper les dirigeants allemands sur la date et le lieu du débarquement, les Alliés prévoient de nombreuses actions d' intoxication dans le cadre de l'opération " Fortitude".

Dans la nuit du 5 au 6 juin 1944, pendant l'opération "Neptune" , deux flottes fantômes sont créées face au Havre et à Boulogne sur Mer par la mise en oeuvre astucieuse de Chaff. En effet, durant cette nuit déterminante pour le conflit, des avions larguent ces leurres à intervalles réguliers, simulant des flottes d'invasion face aux stations de veilles allemandes.


Un Lancaster lâchant des windows qui forme en nuage blanc.

Face au Havre l'opération "Taxable" est réalisée par 8 Lancaster du 617 Sqn de la RAF. Ces appareils  divisés en deux vagues séparées de 3 kilomètres larguent un paquet de Window toutes les 5 secondes ( soit tous les 400 mètres ) ce qui donne aux opérateurs de radars allemands l'impression de la progression d'une flotte se déplaçant à 7 noeuds ( vitesse habituelle d'une flotte de débarquement). Face à Boulogne, l'opération "Glimmer" est réalisée par 6 Stirling du 218 Sqn de la RAF. De la même façon , les radars proches du Pas-de-Calais détectent sur leurs écrans une imposante flotte fantôme.

Ces largueur de leurres sont accompagnés par des appareils équipés de brouilleurs à bruit ce qui accentue la supercherie. Les Allemands ne découvrent qu'au matin du 6 juin l'absence de navires retardant d'autant le confirmation de la vraie armada face à l a Normandie.

Certes, le succès du 6 juin 1944 n'est pas dû aux seules actions de la Guerre Electronique mais celles-ci y ont fortement contribué. A partir du jour J, toutes les futures opérations alliés utiliseront cette méthode.

Contre le Japon, les B-29 Superfortress larguent jusqu'à une tonne par mission. Enfin, l'usage de cette technique se répand dans toutes les nations combattantes : en Allemagne, sous le non de Duppel ( faisant office )  et au Japon Giman-shi ( papier trompeur ).

Sources : La Guerre Electronique ( hors série N° 9)


Concernant la station du lieu dit " La Plaine ", voici des photos de ce qu'ils restent des constructions bétonnées servant à fixer le radar de type Würzburg-Riese ( Photos prisent hier le 14 mars 2018 ).
Leurs formes hexagonales sont caractéristiques, l'épaisseur des murs est d'environ 75 cm , au centre l'espace est de 1, 55 mètres, l'embase au sol est d'environ 3 mètres et la hauteur approximative est de 2.50 mètres.

La chaîne des radars est installée en Europe du nord au sud. Cette station était je pense en liaison avec les aérodromes de la chasse de nuit les plus proche : Saint-Yan en Saône-et-Loire et Dijon en Côte d'Or.

Voici un document qui prouve l'existence opérationnelle de la station de la Plaine. Les différents implantations des radars ne laisse aucuns vide entre le nord et le sud de la France avec un rayons de détection de 70 kms à 80 kms chacun.
La station de la Plaine a le code 20/57 (cercle rouge).



La ligne Kammhuber.


La ligne Kammhuber était le nom donné au système de radars de défense antiaérienne à partir de juillet 1940 sur le front de l'Ouest destiné à la défense du Reich.
Elle s’étendait du Danemark à la France et avait pour but de repérer et détruire les bombardiers alliés venant de Grande-Bretagne lors des raids nocturnes.

Vue rapprochée des supports en béton des radars de la Plaine distant d'environ 250 mètres.


Le premier socle bétonné est encore bien visible de la route qui mène prés de ce lieu dit.

En face l' A77 ( L'autoroute A77 commence à Poligny en Seine-et-Marne, au demi-échangeur avec l'autoroute A6 ; elle se termine à Sermoise-sur-Loire dans la Nièvre, où elle est prolongée par la Route nationale 7) et la ville de NEVERS.






On distingue encore les pattes de fixations et les 6 axes sur lesquels la partie supérieure était filetée servant à boulonner le support du radar.


Voici le deuxième support éloigné du premier d'environ 250 mètres.


Sur celui-ci aussi, les tiges en aciers ont été coupées.



Des conduits permettent de faire passer des câbles électriques ( vue de l'extérieure ).


Une ouverture pour le passage d'un homme.


Il y a parfois de petites différences de construction, mais la forme reste toujours hexagonale.
Si vous trouvez ce type de maçonnerie, il y a forte chance qu'elle est servi à ce type de radar.


Pour mieux comprendre le fonctionnement de cette station, voici un Schéma d'implantation d'une station radar Himmelbett, avec son radar de type Freya de détection lointaine, le bombardier ennemi est suivi par le Würzburg-Riese, en position rouge, balayé par un ou des projecteurs.
Tandis que le second Würzburg-Riese en position bleu localise en permanence le chasseur pour le guider vers le bombardier. Pour chaque intrusion alliée, le bunker (Anton L479),PC de commandement de la région traite les informations et se charge de mettre en alerte la chasse et les camps d'aviations, ainsi que les batteries de défenses antiaérienne.
Les informations sont transmises par lignes téléphoniques et traitées sur une table dite " Seeburg" dans le PC à deux étages Anton, par quatre personnes, un contrôleur responsable de l'interception à l'étage et en bas les opérateurs chargés de la conversation des coordonnées et de la projection des positions sur un panneau translucide.




Merci de votre visite Wink

Amicalement

Doms
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
horsa



Messages : 1068
Date d'inscription : 04/04/2011
Localisation : Brabant Flamand

MessageSujet: Re: La station radar de la " plaine ".   Jeu 15 Mar - 17:49

Merci bcp pour le partage !

Une belle étude qui, par la même occasion, m'en apprend plus vu mon intérêt pour les crash de bombardiers canadien. la majorité de ces crash étant le résultat de la rencontre avec un chasseur e nuit...



NB / Pour insérer une image sur le forum, vous travailler avec quel hébergeur puisque Photo bucket est source de problème ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dom6530

avatar

Messages : 845
Date d'inscription : 02/01/2016
Age : 52
Localisation : NEVERS

MessageSujet: Re: La station radar de la " plaine ".   Jeu 15 Mar - 19:25

Bonsoir Horsa,

Merci d'avoir apprécié !!

Pour les photos via internet, je fait une capture d'écran avec OneDrive.
Cela répond t'il à votre question !

Amicalement

Doms
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
horsa



Messages : 1068
Date d'inscription : 04/04/2011
Localisation : Brabant Flamand

MessageSujet: Re: La station radar de la " plaine ".   Jeu 15 Mar - 20:33

Mci Doms !
Je vais voir les possibilités de One Drive... on ne sait plus ou mettre la tête avec toutes ces possibilités !!! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dom6530

avatar

Messages : 845
Date d'inscription : 02/01/2016
Age : 52
Localisation : NEVERS

MessageSujet: Re: La station radar de la " plaine ".   Jeu 15 Mar - 20:50

J'avoue être aussi un peu perdu dans ce monde connecté, ou l'on nous propose constamment de nouvelles applications ! de plus, je suis loin d'être un crac en informatique !! Embarassed

Bonne soirée,

Amicalement

Doms
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
horsa



Messages : 1068
Date d'inscription : 04/04/2011
Localisation : Brabant Flamand

MessageSujet: Re: La station radar de la " plaine ".   Jeu 15 Mar - 21:01

Citation :
J'avoue être aussi un peu perdu dans ce monde connecté, ou l'on nous propose constamment de nouvelles applications ! de plus, je suis loin d'être un crac en informatique !! Embarassed

En retard pour l'informatique mais à temps pour prendre ma pension !!!! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mad of usaaf

avatar

Messages : 6917
Date d'inscription : 23/01/2010
Age : 51
Localisation : Couthuin, Belgique

MessageSujet: Re: La station radar de la " plaine ".   Ven 16 Mar - 5:51

ahhh mais ça c'est une étude vachement bien menée et présentée


merci du boulot presté pour réaliser ce post plus qu'intéressant

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://madofusaaf.skyrock.com/
Christmas

avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 01/02/2017
Age : 28
Localisation : Rennes

MessageSujet: Re: La station radar de la " plaine ".   Ven 16 Mar - 7:12

Merci pour ce bel exposé Dom !

Noël
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Max50

avatar

Messages : 2375
Date d'inscription : 05/09/2014
Age : 64
Localisation : Manche

MessageSujet: Re: La station radar de la " plaine ".   Ven 16 Mar - 10:45

Hello Doms,

Très bel exposé, bien documenté!!!

cheers cheers cheers

Amicalement,

Max50.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
papy_rem

avatar

Messages : 4129
Date d'inscription : 11/03/2012
Age : 36
Localisation : Isère

MessageSujet: Re: La station radar de la " plaine ".   Ven 16 Mar - 19:00

Bonsoir Dom,

Merci pour toutes ces informations et ces recherches.

Au plaisir,

Rémi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://remib82.skyrock.com/
dom6530

avatar

Messages : 845
Date d'inscription : 02/01/2016
Age : 52
Localisation : NEVERS

MessageSujet: Re: La station radar de la " plaine ".   Ven 16 Mar - 19:12

Merci à vous Messieurs !!  Wink

Excellent Week-end à tous malgré une météo toujours capricieuse  Mad

J'ai bien fait de me rendre sur le site des radars mercredi  sunny, j'ai pu en profiter avant que cette maudite pluie revienne !! d'un autre côté, rien d'étonnant puisque nous sommes en mars !

Amicalement,

Doms
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charles Clostéry

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 12/06/2018

MessageSujet: Station Radar   Mer 20 Juin - 20:38

Bien le bonjour,
Il paraîtrait (conditionnel) que la Guerre Electronique (GE) c'est naturelle. En effet en Amazonie un papillon serait capable de détecter les émissions des chauves souris et de se débarrasser d'écailles de ses ailes créant ainsi un faux écho !
En plus des windows, il y a eu la concentration dans l'espace et dans le temps. Au début les raids du Bomber Command s'étiraient en longueur pour un délai également long. Cette concentration permet de saturer les radars. Si vous mettez plusieurs avions dans la même cellule de résolution, le radar ne sera pas capable de les discerner. De même pour perturber les interceptions, il y a eu des misions d'intrusions sur les fréquences avec des opératrices maîtrisant la langue de Goethe et connaissant les codes de la Luftwaffe. D'où l'intérêt de les changer fréquemment. En préliminaire du débarquement les stations radar seront des objectifs de choix pour les Hawker Typhoon équipés de roquettes. Les radars allemands avaient fait leur preuve fin 1939 en protégeant la cote de Mer du Nord.
Aéronautiquement
Charles
PS : une photo connue de ciné-mitrailleuse concernant les radar.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
horsa



Messages : 1068
Date d'inscription : 04/04/2011
Localisation : Brabant Flamand

MessageSujet: Re: La station radar de la " plaine ".   Mer 20 Juin - 21:07

Lors de mes vacances aux Pays-Bas qui se sont terminees aujourd'hui, j'ai decouvert un bunker "Biber". Au depart, j'ai pense au sous-marins de poche allemands qui operaient dans l'embouchre de l'Escaut pour couler des convois allies . Mais non, c'est une station du reseau de la detection pour la chasse de nuit situe pres de Hellevoetsluis ! Le site etait helas ferme et je n'ai rien pu voir de l'ensemble des bunker car bien cloture. Le site semble consequent car la visite guidee dure pres de 2hrs tout de meme ?
Je suis personnellement a la recherche des stations dedisees auNa htjagd sur le territoire belge en rappport avec les crash des bombardiers canadiens du 6 RCAF Bomber Group.
Le sujet est en tout cas passionnant !!!!!
Des qu'on a les pieds pris dedans, on peine a en sortir !!!!!!! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
horsa



Messages : 1068
Date d'inscription : 04/04/2011
Localisation : Brabant Flamand

MessageSujet: Re: La station radar de la " plaine ".   Mer 20 Juin - 21:12

Lors de mes vacances aux Pays-Bas qui se sont terminees aujourd'hui, j'ai decouvert un bunker "Biber". Au départ, j'ai pense aux sous-marins de poche.
Mais non, c'est une station du réseau de la detection pour la chasse de nuit située pres de Hellevoetsluis ! Le site était hélas fermé et je n'ai rien pu voir de l'ensemble des bunker car bien clôturé. Le site semble conséquent car la visite guidee dure pres de 2hrs tout de meme ?
Je suis personnellement a la recherche des stations sur le territoire belge en rappport avec les crash des bombardiers canadiens du 6 RCAF Bomber Group.
Le sujet est en tout cas passionnant !!!!!
Des qu'on a les pieds pris dedans, on peine a en sortir !!!!!!! Laughing


Dernière édition par horsa le Jeu 21 Juin - 22:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Max50

avatar

Messages : 2375
Date d'inscription : 05/09/2014
Age : 64
Localisation : Manche

MessageSujet: Re: La station radar de la " plaine ".   Mer 20 Juin - 22:51

Hello horsa,

Je suis de ton avis, le sujet est vraiment passionnant!!! Wink

Amicalement,

Max50.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
horsa



Messages : 1068
Date d'inscription : 04/04/2011
Localisation : Brabant Flamand

MessageSujet: Re: La station radar de la " plaine ".   Jeu 21 Juin - 22:18

Dom,

Merci pour ce sujet très bien présenté !

Jusqu'à présent, je n'ai pas encore vu de livre détaillant l'aspect pratique/technique de la détection en la faveur de la "Nachtjagd".

Ce sont des sujets qui ont une importance pour toute personne intéressée par les crash de bombardiers alliées p.e.

Je n'ai pas encore trouvé une carte avec la couverture des stations situées sur le territoire belge pour en faire de la recherche sur le terrain ???? Est-ce que celle figurant de la Kammhuber dans ton texte couvre la Belgique ???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dom6530

avatar

Messages : 845
Date d'inscription : 02/01/2016
Age : 52
Localisation : NEVERS

MessageSujet: Re: La station radar de la " plaine ".   Ven 22 Juin - 19:04

Bonjour,

Tout d'abord, je souhaite la bienvenue à Charles sur le forum !! avec un peu de retard !!
Je décroche quelque peu le forum pendant la période des beaux jours, donc toutes mes excuses pour cette réponse tardive .

La nature est bien plus étonnante que ce qu'il n'y paraît !! notamment en matière de camouflage !! un autre sujet aussi
concernant l'aviation militaire .

Merci pour la photo de ciné mitrailleuse, et le complément d'informations sur la guerre électronique.

Pour répondre à Horsa, je n'ai pas trouvé de texte précisant des secteurs de détection précis pour la Belgique .
La carte est confuse, mais la découpe du territoire suit parfaitement les lignes de côtes en passant par la Belgique .

Je vous recommande ce hors série ou vous trouverez à coup sur des informations intéressantes sur ce thème.

https://www.ebay.fr/itm/REVUE-HORS-SERIE-CHAMPS-de-BATAILLES-n-09-La-Guerre-Electronique/162811781243?hash=item25e856a07b:g:XucAAOSwlptaOUeg



Amicalement

Doms
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charles Clostéry

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 12/06/2018

MessageSujet: Electronic Warfare   Ven 22 Juin - 21:14

Bien le bonjour,
Une publication Osprey reprise par Del Prado sous l'appellation "N° 39 Les Bombardiers Halifax durant le second conflit mondial" présente page 50 les Halifax du Groupe 100. Cette unité était en charge du support des raids (aide à la navigation mais aussi écoute, brouillage et leurrage).
Aéronautiquement
Charles
609 Squadron
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
papy_rem

avatar

Messages : 4129
Date d'inscription : 11/03/2012
Age : 36
Localisation : Isère

MessageSujet: Re: La station radar de la " plaine ".   Ven 22 Juin - 23:11

Hello,

Pour recroiser avec ce sujet, sur cette page, http://usaaf.forumactif.com/t2688p125-mug-et-tankard-raf , il y a la pinte de Micheal William Renaut, DFC, qui fut Commanding Officer de septembre 1944 à la fin de la guerre du No. 171 Squadron du 100th Group. Son livre (en photo dans le post) donne des infos sur ce type d'unité et cette guerre technologique. J'ai repris quelques infos dans le post.

Au plaisir,

Rémi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://remib82.skyrock.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La station radar de la " plaine ".   

Revenir en haut Aller en bas
 
La station radar de la " plaine ".
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Stations radar Südwall
» Station radar pour le U-boot...
» Radar Gun pour mesurer la vitesse de nos RC
» [diorama] station AVIA + garage CITROËN de 1998 au 1/87°
» Les Jumeaux de Conoco Station de Duchazeau

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
United States Army Air Forces & Royal Air Force :: REGLEMENT ET PRESENTATION :: The Officers' Club-
Sauter vers: